Notre héritage

un orfevre fonde en

Un orfèvre fondé en 1690

Fondée en 1690, la Maison Odiot conquiert sa notoriété sous le règne de Louis XV avec Jean Baptiste Gaspard Odiot, reconnu comme l’un des meilleurs orfèvres de son temps.

Il devient alors l’un des orfèvres les plus prestigieux du XVIIIe siècle, avec le titre de fournisseur royal, grâce à un savoir-faire unique en matière de création de pièces exceptionnelles et de couverts en métaux précieux.

Jean-Baptiste Claude Odiot

L’Empire et ses fastes ouvrent une page de gloire pour Odiot, sous la houlette de Jean ‑Baptiste Claude, petit fils de Jean Baptiste Gaspard, qui verra son extraordinaire talent récompensé par les prestigieuses commandes de l’Empereur et de sa famille : le sceptre et l’épée du Sacre, le berceau du Roi de Rome, les immenses services de Madame Mère et de Pauline Borghese, le service de campagne de l’Empereur…

Tableau JBC Odiot Carre
Suite JBC

Les modèles élaborés par Odiot à cette époque, marqués par le retour à l’antique et l’usage très fréquent du vermeil, comptent sans conteste parmi les plus belles créations que l’orfèvrerie française ait produite.

La réputation d’Odiot traverse alors les frontières de l’Empire et lui ouvre les portes de toutes les Cours d’Europe.

Une reconnaissance internationale

Charles Nicolas Odiot sera le digne successeur de son père et deviendra le fournisseur attitré du Roi Louis-Philippe et de la famille d’Orléans. Il excellera dans le retour du style rocaille. Son fils Gustave devient à son tour l’orfèvre des grands et des puissants, en réalisant la plus grande commande que la Maison Odiot ait jamais reçue : avec pas moins de trois mille couverts en or pour Saïd Pacha, vice-roi d’Égypte. C’est encore lui qui obtiendra le titre de Fournisseur de la Cour de Sa Majesté Impériale le Tsar.

Reconnaissance internationale option
Un orfevre au savoirfaire unique

Un orfèvre au savoir-faire unique

Odiot est un orfèvre unique en son genre grâce à la préservation d’un savoir-faire exceptionnel qui s’appuie sur une collection inégalable de moules et de dessins, constituée au fil des siècles, à la faveur de prestigieuses commandes.

Si l’histoire d’Odiot est exceptionnellement riche, jalonnée de rencontres avec des grandes figures de l’Histoire, elle doit être d’abord et surtout source d’inspiration et d’incitation à la recherche incessante de la belle œuvre, parfaitement exécutée.

Retour haut de page