Partez à la découverte de notre lampe Biennais

Si l’histoire d’Odiot est exceptionnellement riche, jalonnée de rencontres avec des grandes figures de l’Histoire, elle est surtout source d’inspiration et d’incitation à la recherche incessante de la belle œuvre, parfaitement exécutée, en préservant un savoir-faire exceptionnel qui s’appuie sur une collection inégalable de moules et de dessins.

Un exemple de savoir-faire unique est la lampe Biennais. Créée à l’origine par Biennais pour Napoléon, cette lampe a été modifiée à la demande de Louis XVIII qui souhaitait la voir ornée des symboles de la Monarchie et non ceux de l’Empire.

lampe biennais zoom

La fabrication de cette pièce d’orfèvrerie s’avère complexe et nécessite l’intervention de plusieurs corps de métiers, parmi lesquels :

  • Le tournage / repoussage ;
  • L’estampage ;
  • Le martelage ;
  • La ciselure et la gravure ;
  • L’assemblage ;
  • Le polissage.

Le pied en tripode de cette lampe est orné de griffes de lion et l’abat-jour est bordé d’une fine frise, enrichie de dix-huit amours soutenant alternativement des colliers de l’ordre du Saint-Esprit et de l’ordre de Saint-Michel, et surmontée d’un double L et de la couronne royale. 

Cette pièce, emblématique de la Maison Odiot, demande plus de 150 heures de travail et symbolise le savoir-faire exceptionnel de nos orfèvres.

Deux des exemplaires originaux sont sur le bureau du Président de la République, au palais de l’Elysée.

Riche de ce patrimoine unique, Odiot continue d’écrire la suite cette épopée unique, en perpétuant l’innovation et la transmission, autant de maître-mots pour un maître-orfèvre dont le nom est inscrit sur d’étincelantes formes d’argent, de vermeil et de bronze depuis plus de trois cents ans.

Pour en savoir plus sur ce produit :

Retour haut de page