« Jamais l’or et l’argent n’ont été assouplis et fouillés
par un burin plus ingénieux, plus sûr et plus délicat »

 

(Georges Maillard, article paru dans Le Figaro le 4 Janvier 1869)